/* SENIORS 1 */

qgrgerfgrz.JPG


On aurait pu croire que ce match serait un véritable derby entre Gers et Haute Garonne, tous les ingrédients étant réunis sauf peut-être la passion et le public toulousain. Pourtant ce dernier aurait assisté à une victoire logique de son équipe qui est apparue bien mieux armée que son hôte lisloise. Dès le départ, ce gros bras de la poule a posé les jalons de sa supériorité poussant une première fois les Lislois à la faute. Ceux-ci perdront temporairement leur demi de mêlée sur carton jaune dès la deuxième minute. Les Toulousains en ont profité pour concrétiser une pénaltouche, Raturat captait le ballon et se voyait propulsé dans son embut par ses coéquipiers. L'ouvreur et botteur toulousain, Baron, Ratait la transformation. 0 à 5, dès la 3e minute, ce n'était pas la meilleure façon d'aborder ce derby pour les Savistes. D'ailleurs les Toulousains ont continué à s'imposer dans les débats, et mettant la main sur le ballon. Les Lislois s'en sont remis à leur botteur qui n'était pas dans un très bon jour avec trois pénalités de ratées dont la première à la vingtième. Cependant, malgré le volume de jeu développé, le FCTT n'est pas arrivé à tromper une nouvelle foi la vigilance lisloise. 

Le deuxième acte a vu des Lislois, qui étaient privés de quelques joueurs cadres, continuer à faire face à la grosse densité physique de leurs visiteurs. Mais privés de ballons en touche, malgré une bonne prestation en mêlée, ils ont eu du mal à prendre le jeu à leur compte. Jouant dans un petit périmètre face à un gros pack, ne sachant pas accélérer le jeu, provoquer les ruptures dans la défense adverse, ils ont eu du mal à retrouver leur jeu habituel. Néanmoins ce second acte a été largement meilleur que le premier au point de faire perdre pied aux Toulousains par deux fois, ce qu'il leur a valu deux cartons jaunes presque simultanément. C'est ainsi qu'à la 68e minute, suite à un pilonnage, une belle balle prise en touche à proximité de la ligne toulousaine, le pack lislois enfonçait son vis-à-vis et ouvrait sa marque. 5 à 8, et 7 à 8 avec la transformation de Bouisset. Il restait un petit quart d'heure aux locaux pour inverser la vapeur, ils n'y parviendront pas, les visiteurs scellant le score sur une ultime pénalité. 



















/* SENIORS 2 */
class2.JPG