gjtfgnt.JPG

Les Nayais ont livré une prestation aboutie face aux Toulousains à la dimension physique pourtant supérieure.

L'USCN s'appuie sur une touche très performante, une mêlée dominatrice bien que plus légère à l'image de Soubielle, et à un engagement collectif permanent. Les locaux rentrent le mieux dans la partie et prennent le score dès la 2e minute, mettent du rythme et progressent sur des mauls. Ils obtiennent plusieurs pénalités (18e, 25e), converties par Goutard.

S'appuyant sur cette base, les trois-quarts sont au diapason et font preuve d'initiatives malgré un manque d'efficacité. 26e, Dourau-Cadet, bien servi par Bugat, transperce le rideau adverse, fixe son vis-à-vis pour servir Gouaillardou qui est repris à quelques mètres de la ligne. Autre occasion : à la 31e, Ginesta perce, tape à suivre mais est plaqué à retardement. Goutard alimente la marque sur pénalité.

L'efficacité est Toulousaine avec 13 points en trois incursions. Après une pénalité dès la 5e, leurs avants s'appuient sur leur dimension physique et mettent à la faute les Nayais en fin de mi-temps (pénalité 34e, essai de pénalité 39e), pour passer devant à la pause.

Mais la maîtrise collective affichée par l'USCN porte ses fruits dans le second acte : les avants obtiennent des pénalités sur mauls (43e, 70e), toutes concrétisées par Goutard, excellent au pied.

Nos joueurs ramènent malgré tout un bonus défensif mérité.

Réserve: Défaite 26 -12