201702062406-full.jpgC'est en force que les locaux vont finir par inscrire le premier essai du match par le puissant deuxième ligne Tabeuguia ouvrant la voie à Meurin qui s'affale entre les poteaux. La messe était presque dite et le troisième ligne centre Laurent Balluc-Rittener finira par tuer le suspense après l'heure de jeu avec un deuxième essai en force. Avant la fin les Toulousains iront chercher le bonus offensif avec un troisième essai en force de Meurin. Avec cette victoire le FCT Toulouse prend le commandement de la poule 14 pendant que le Racing Montauban abandonne sa place de leader pour passer quatre points derrière leur adversaire du jour. La phase qualificative est loin d'être finie et rien ne dit que les hommes des présidents Robert Lacaze et Jean-François Garrigues ne referont pas leur handicap. À noter que Montauban a joué ce match avec un maillot noir toulousain, le représentant fédéral Serge Ollé n'ayant pas souhaité un match entre «bleu et blanc» et «vert et blanc» devenant «gris boue» au fil des minutes.

Mathieu Goudy à l'hopital. Le demi de mêlée de la réserve Mathieu Goudy victime d'un KO avec perte de connaissance a dû être sur l'hôpital Purpan tout proche. Le match a été interrompu une bonne demi-heure. Se déroulant sur le terrain annexe, il s'est achevé au milieu de la première mi-temps des équipes fanions.

TOULOUSE/TOEC 25 - RACING MONTAUBAN 0

MT : 6-0; arbitre : M. Fayet (Languedoc).

Vainqueurs : 3E Meurin (45, 79), Balluc-Rittener (61) ; 2T Torres (45), Hernandez (79); 2P Torres (21, 24).

FC TOULOUSE/TOEC. Harambillet, Dutilh, Février, Bary, Artigues, (o) Hernandez, (m) Torres, Fadel, Balluc-Rittener, Cettolo, Loubière, Tabeuguia, Flitti, Catala (cap.), Diaz. Sont entrés en cours de jeu : Perea, Bedel, Frantoul, Meurin, Gomez, Mankuka, Rouge-Thomas.

RACING MONTAUBAN. Nicosia, Boropert, Th. Garcia, Laplace, Berthoumieux, (o) Lacombe, (m) C. Garcia (cap.), Brassac, Allouis, Michaudon, Forano, Lacassagne, Valette, Capmas, Ducasse. Sont entrés en cours de jeu : Vayssié, Diaz, Benchrif, Fauqué, Lafitte, Bessières, Arrachart.

Olivier Bonnefous (manager) :

«Une défaite logique face à une belle équipe du FCTT. Je pense qu'en ce moment nous sommes dans le dur. On est en train de manger notre pain noir. Il va falloir résister ; la trêve d'une semaine va nous faire du bien parce que l'on a quelques blessés. Il va falloir que l'on se lave un peu la tête. On a fait une très bonne première mi-temps pleine de cohérence et de sérieux. Les Toulousains ont accéléré en deuxième mi-temps et nous ont fait perdre le fil du match. Les conditions difficiles étaient pour les deux équipes et l'on ne peut pas se retrancher derrière cela. Le FCTT a été meilleur que nous. On n'a été capable que de gérer 40 minutes».

Robert Lacaze (président) :

«Je n'ai pas du tout aimé ce qu'il s'est passé. J'ai l'impression qu'on a des joueurs qui ne travaillent pas assez. Franchement, je n'ai pas envie de vivre la fin de saison passée. Pour ça, on a donné. On a gaspillé trop d'occasions. Il va falloir que ça change».

Propos recueillis par R.-C. B.

Source : www.ladepeche.fr