Dès l'entame, emporté par son enthousiasme, Langla voit jaune, Pimouguet égalise : 8-8. Les avants s'organisent autour de Jeanne et Bauchoux, Bassi tape dans l'intervalle, mais c'est mal repris et les RCBBistes reculent dans leurs 22. Mais la défense est solide, les «marine et vert» ont mis la main sur le match, ils reviennent dans le camp visiteur, Quentel redonne l'avantage : 11-8.

Sur la remise, le relâchement coupable permet à Mankuka de redonner confiance aux Toulousains en prenant le score 11-15. La réponse du berger à la bergère est donnée par Sourbet, il s'échappe en filou le long de la touche et reprend la conduite du match : 16-15. Il reste cinq minutes, les supporters commencent à y croire, les joueurs s'accrochent à ce petit point. Pourtant à l'ultime minute, la défense est prise par la patrouille, le TOAC est de nouveau devant : 18-16. Sur la remise en jeu, nous sommes dans le temps supplémentaire depuis deux minutes. Quentel sanctionne la faute adverse : 19-18. La victoire semble acquise, mais le «maître du temps» laisse jouer et, à la 87e, accorde une pénalité face aux poteaux. Harambillet donne la victoire à Toulouse : 19-21.

Le président Lodetti est en colère : «Le match est fini, il y avait quatre minutes de temps supplémentaire, on se fait prendre à la 87e, je suis déçu pour les joueurs qui ont montré qu'ils avaient leur place à ce niveau».

RCBB 19 – TOAC TOEC 21 M.-T. : 8-5.

Vaincus : 2 E Sourbé (5), Sourbet (68), 3 P Quentel (40+1, 53, 80+2).

Cartons jaunes : Quentel (23), Langla (41).

Vainqueurs : 2 E Balangue (24), Mankuka (55), 1 T (55) 1 P (41) Pimouguet, 2 pénalités (80 et 80+7), Harambillet.

Carton jaune : Balangue (31).

RCBB : Quentel, Sourbe, Meynard, Mauri, Jeanne, (o) Bassi, (m) Sourbet, Auzie, Badoinot, Jeanne (cap), Bauchoux, Langla, Martins Cordeiro, Gasc, Vidal, puis Emerit, Goupil, Lachaud, Miquel, Yhimothée Stéphane et Bastien, Iachemet.

TOAC TOEC : Harambillet, Mankuka, Fevrier, Bary, Nahorny, (o) Artigues, (m) Torres, Fadel, Balangue, Balluc Rittener (cap), Meurin, Loubiere, Flitti, Martzel, Diaz. Etaient du déplacement : Perea, Trantoul, Cettolo, Dayde, Gomez, Dutilh, Cariat.

Source : www.ladepeche.fr