La tension de la compétition était palpable, les deux équipes étant décidées à en découdre sans rien lâcher. La première mi-temps s’engage alors avec les règles du treize. Les premiers contacts surprennent un peu les jeunes quinzistes, mais assez rapidement, le match s’équilibre, avec un bon avantage pour le TO XIII, dont l’effectif engagé était plus âgé. Plus habitués aux espaces et au placement, les treizistes parviennent à prendre le dessus.

Vient alors la mi-temps, et les règles du quinze. Le match prend alors une autre tournure beaucoup plus équilibrée, et fort appréciable en termes de spectacle. Il faut préciser que les joueurs de treize, regardant plus de quinze à la télévision que ne le font les quinzistes pour les matches de treize, prennent également part, pour un certain nombre, à des matches de quinze en milieu scolaire… Le coup de sifflet final retentit, suivi par des accolades et serrages de main, le tout dans le bon esprit du rugby.

Au final, ce fut une bonne soirée, où encadrants comme joueurs ont beaucoup appris les uns sur les autres. Le match retour devrait se faire rapidement au Toulouse Olympique. Il serait intéressant de pouvoir ainsi organiser une rencontre annuelle, comme un jour de fête sonnant la trêve de la guerre XV contre XIII, car après tout, nos rugbys ne sont pas si éloignés l’un de l’autre, et ont surtout beaucoup à apprendre l’un de l’autre.

Les photos de la rencontre, par ici

Le Staff Minimes